Remplacement de la chaise de balcon du moteur hors-bord de l’annexe

Remplacement de la chaise de balcon du moteur hors-bord de l’annexe

Le moteur hors-bord de l’annexe de Tomiak dispose d’une chaise en bois dans le balcon arrière. Le problème, c’est qu’elle est tellement pourrie que les vis de serrage du moteur s’enfonce dans le contreplaqué. Elle est donc à remplacer d’urgence si on ne veut pas la voir céder sous le poids du moteur. Ça serait dommage pour notre petit « Mercury » de faire son trou dans l’eau !

Le contreplaqué a pris l’eau

chaise moteur hors-bord annexe voilier

On remplace les deux planches de contreplaqué

J’ai donc fait découper 2 planches de CP « nautique » en okoumé en 18mm d’épaisseur.

gouge contreplaqué chaise moteur hors-bord annexe voilier

Il faut creuser des gorges sur les 2 planches pour que les tubes en inox du balcon arrière se logent dedans. Ainsi la chaise sera parfaitement calée dans le balcon. Les boulons de serrage servent juste à maintenir les planches entre elles. Pour creuser les gorges j’ai utilisé une gouge de 15mm et une grosse râpe à bois.

chaise moteur hors-bord annexe voilier

L’épaisseur d’origine étant du 25mm, et le CP acheté étant du 18mm, on colle deux plis croisé de chêne de 3mm pour atteindre l’épaisseur d’origine.

chaise moteur hors-bord annexe voilier

Les plis de chêne sont collés à la résine époxy. Les planches de contreplaqué ont été préalablement chauffées pour que la résine pénètre mieux dans le bois.

 

chaise moteur hors-bord annexe voilier

Les deux demies gorges verticales sont terminées.

Sur cette photos on voit bien l’état de pourriture du bois. L’eau est rentrée par le haut, et par le champ de la planche. C’est le point faible des panneaux de contreplaqué, l’eau s’infiltre toujours par le champ.

Pour que l’eau ne s’infiltre plus par le champ du contreplaqué, on colle une baguette à la résine epoxy sur chaque côté du contreplaqué. Ainsi la chaise devrait tenir plus longtemps que la précédente !

Place au vernis

Ensuite, étant donné que la résine epoxy n’aime pas les rayons UV, on passe par l’étape vernis. J’ai choisi le verni « Tonkinois »

On protège le bois des impacts

Pour finir on ajoute une protection en polyester pour que le moteur n’abîme pas le bois.

Sur cette vidéo que j’ai tournée, on peut voir en accéléré les différentes étapes de la stratification :

Cette protection sera collée sur chaque planche de la chaise. Ainsi les vis de fixation du moteur n’abîmeront pas le verni. La chaise devrait donc durer plus longtemps que la précédente !

On installe la chaise dans le balcon arrière

chaise moteur annexe

Les deux planches sont montée avec du sikaflex. Ainsi le montage est étanche, et il ne devrait pas y avoir d’infiltrations d’eau entre les deux planches, qui risqueraient de faire pourrir le contreplaqué. Voilà c’est reparti pour dix ans !

Rénovation de l'installation électrique du voilier

Laisser un commentaire

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :