Croisière en Angleterre via les Anglo-Normandes

Croisière en Angleterre via les Anglo-Normandes

Cette année nous avons navigué pendant trois semaines sur Tomiak avec nos deux garçons de 6 et 7 ans. Le projet était d’aller naviguer jusqu’à la côte anglaise en passant par les îles Anglo-Normandes. L’objectif a été atteint !

De St-Malo à Dartmouth

Saint-Cast Le Guildo

La croisière commence par un amarinage de l’équipage. Le première jour, nous privilégions une navigation vers Saint-Cast Le Guildo, qui en plus d’être courte, à le mérite d’offrir une belle plage et des restaurants avec vue sur mer ! Bref, de quoi satisfaire les enfants et les parents.

Nous profitons de la marée haute pour passer par le chenal du décollé. Cela est plus court que de passer par le grand Jardin, et c’est assez sympa de passer près de la côte.

Jersey

Après une courte escale, nous traversons jusqu’à Jersey. Le vent un peu faiblard au début, fini par s’établir et nous permet de faire toute la navigation sous voile. Il fait très chaud, et nous observons un phénomène de mirage particulièrement intense. Tous les récifs des Minquiers apparaissent en surélévation, tel des tourelles sur l’horizon. En arrivant sous le vent de la côte de Jersey, nous sentons un souffle chaud de plus en plus fort. Mais qui a ouvert la porte du four ? Impressionnant ! Une fois dans le port de St-Hélier, la chaleur est suffocante, il faisait meilleur en mer !

Le soir même nous entrons dans la marina, et nous nous mettons à couple d’un First 345 dont les propriétaires étaient très sympas ! Entre bateaux de la même génération, cela à tout de suite bien accroché.

Les deux jours suivants nous avons visité l’île. D’abord un petit tour à la piscine d’eau de mer du « Havre des pas », incontournable pour les enfants, puis le lendemain une excursion vers Rozel où nous avons dégusté les fameux sandwichs au crabe du « Hungry Man » ! La visite de la pointe de Corbière vaut aussi le détour. Un chemin découvre à marée basse et permet d’aller jusqu’au pied du phare.

Guernesey

La croisière continue, notre First 32 met désormais le cap sur Guernesey. Après avoir fait le trajet jusqu’à Corbière au moteur, le vent fini par se lever, et nous pouvons mettre sous voile. Malheureusement quelques heures plus tard, le vent tombe, et nous devons finir au moteur. Nous restons quelques jours à Guernesey pour visiter et attendre la bonne fenêtre météo pour traverser la Manche.

Traversée de la Manche

Hors de question de faire du moteur toute la journée, il nous faut assez de vent pour tenir une vitesse de 5 nœuds de moyenne, et ainsi faire la traversée de jour. Si nous parcourons les 70 milles du parcours à 5 nœuds, cela fait 14 heures de navigation. La traversée de jour est donc largement faisable.

Tomiak appareille donc le lendemain à 5h30. Nous prenons le passage du « petit Russel » et mettons le cap sur la Dart River. Le vent s’établi rapidement et nous faisons toute la traversée au vent de travers. De nombreux dauphins viennent à notre rencontre pour la plus grande joie de tout l’équipage !

Le passage du DST rompt la monotonie de la traversée une fois la côte hors de vue. Quelques beaux cargos passent devant nous. Une veille attentive est bien sure indispen